Association pour le Patrimoine et l'Histoire de l'Industrie en Dauphiné

Agroalimentaire

Les entreprises agroalimentaires du Dauphiné ont régalé les français des XIXe et XXe siècles. Certaines sociétés nées en Dauphiné existent toujours, d’autres ont disparu ; nous vous racontons leur histoire au travers de musées, de livres et encore de notre revue IDHA (Industries en Dauphiné d’Hier à Aujourd’hui).
Les entreprises sont classées par ordre Alphabétique.

Les entreprises de l’agroalimentaire 

Découvrez les spécialités fabriquées par les industries dauphinoises, qu’elles soient sucrées ou salées, alcoolisées ou non.

Biscuits, pâtes

Biscuiterie Brun (1885-1989) leader européen 1960

  • Sites industriels: avenue de Vizille, puis avenue Ambroise-Croisat à Saint-Martin-d’Hères.
  • Patronat et effectifs: créateur : Pierre-Jean-Félix Brun. En 1923, son fils Gaétan Brun est à la tête d’une entreprise de 1500 employés. L’entreprise, fusionnée avec Lu en 1968, ferme ses portes en 1989.
  • Siège social et site actuel: le Petit Brun extra est géré par Mondelez International, multinationale agroalimentaire américaine.
  • Social: /
  • Musée: /
  • Reconversion: logements étudiants et commerces depuis 1996.

Pâtes alimentaires LUSTUCRU (1871-1989)

  • Sites industriels: rues Irvoy, Thiers et Abbé-Grégoire. L’entreprise fait vivre un réseau de fournisseurs du Nord-Isère.
  • Patronat et effectifs: fondateur : Louis Cartier-Millon. L’entreprise est ensuite reprise par ses fils Félix et Albert, ses petits-fils Robert et Jean, et son arrière-petit-fils Bruno
  • Siège social et site actuel: Marseille, depuis 1989.
  • Social: /
  • Musée: /
  • Reconversion: en logements

Chocolateries industrielles 

Chocolaterie Cémoi

  • Sites industriels: 46 rue Ampère à Grenoble.
  • Patronat et effectifs: fondateur : Félix Cartier-Millon. Affaire familiale qui employa jusqu’à 500 personnes.
  • Siège social et site actuel: n’existe plus.
  • Social: /
  • Musée: /
  • Reconversion: hôtel de bureaux pour de petites entreprises du numérique.

Chocolaterie De Marlieu

  • Sites industriels: usine historique 241, chemin de Grand-Fontaine à Chimilin.
  • Patronat et effectifs: créateur : Amédée Arnaud des Essarts. L’entreprise emploie 15 salariés permanents.
  • Siège social et site actuel: usine historique.
  • Social: /
  • Musée: musée du chocolat : https://www.marlieu.fr/content/8-visitez-la-chocolaterie
  • Reconversion: /

Distilleries  et boissons 

Antésite (depuis 1908)

    • Sites industriels: initialement boutique d’apothicaire à Voiron.
    • Patronat et effectifs: fondateur : Noël Perrot-Berton
    • Siège social et site actuel: Antésite & Noirot, à Coublevie.
    • Social: à l’origine, créer une boisson qui lutte contre l’alcoolisme des cheminots.
    • Musée: fermé à la visite depuis 2009.
    • Reconversion: /

Atelier de distillation AMBIX (depuis 1936)

    • Sites industriels: Quartier de la Graffe à Vizille.
    • Patronat et effectifs: 1936-1985: famille Grempon. Depuis 2013, siège historique rouvert par Laurent Pernet.
    • Siège social et site actuel: ZA de Cornage à Vizille.
    • Social: /
    • Musée:
    • Reconversion: /

Distillerie et sirops BIGALLET (depuis 1872)

    • Sites industriels: Virieu.
    • Patronat et effectifs: fondateur : Félix Bigallet en 1872. Affaire familiale de moins de 50 salariés.
    • Siège social et site actuel: Val de Virieu.
    • Social: /
    • Musée: visite par groupe et sur réservation
      www.bigallet.fr/fr/content/19-bigallet-proche-de-vous
    • Reconversion: /

Chartreuse Diffusion

    • Sites industriels: Créée en 1605, la célèbre Chartreuse est fabriquée à Entre-Deux-Guiers depuis novembre 2017.
    • Patronat et effectifs:
    • Siège social et site actuel: site des Caves de la Chartreuse à Voiron
    • Social: /
    • Musée: visite des Caves de la Chartreuse à Voiron.
      Pour en savoir plus sur l’histoire de la Chartreuse : https://www.chartreuse.fr//histoire
    • Reconversion: /

Distillerie CHERRY ROCHER (depuis 1705)

  • Sites industriels: La Côte Saint-André et Ruy-Monceau.
  • Patronat et effectifs: fondateur : Barthélemy Rocher. L’entreprise regroupe trois affaires familiales du Nord-Isère : Cherry-Rocher, Neyret-Arnaud et Chanvin.  Effectif :  50 à 99 salariés.
  • Siège social et site actuel: La Côte-Saint-André.
  • Social: /
  • Musée: /
  • Reconversion: /

 

Sirops TEISSEIRE (depuis 1720)

  • Sites industriels: à Crolles depuis 1971.
  • Patronat et effectifs: fondateur : Mathieu Teisseire. En 1907 François Reynaud rachète l’entreprise et crée la première usine. 340 salariés en 2018
  • Siège social et site actuel: Crolles, depuis 2010.
  • Social: /
  • Musée: /
  • Reconversion: /

Musées sur l’agroalimentaire

Ambix Distillation

Michel Soutif, 2005, 51 Pages

Boutique Bigallet

Distillerie Bleu de provence

Musée des liqueurs  Cherry Rocher

Gérard Mingat et Roger Morard

Musée grande Chartreuse 

Michel Soutif, 2005, 51 Pages

De Marlieu Chocolaterie – magasin d’usine

Musée du nougat – Montélimar

 Livres et les revues  sur l’ industrie Agroalimentaire

Ici vous pouvez trouver une sélection “gourmande – croquante ”

APHID: Histoire d’industrie en Dauphiné hors-série

APHID: Histoire d’industrie en Dauphiné hors-série

ouvrage Informations Livre Auteur(s): collectif (APHID) Année d'édition: 2002 Nombre de pages: 235 Collection: Editeur : Grenoble , APHID Disponibilité :plus d'informations

Lustucru de Grenoble

Lustucru de Grenoble

Informations Livre Auteur(s): Hervé bienfait Année d'édition: 2009 Nombre de pages: 110 Editeur: Patrimoine en Isère:  Patrimoine et développement  Disponibilité : en bibliothèque universitaire